LES PLASTIES MAMMAIRES DE RÉDUCTION

Les plasties mammaires de réduction ont pour but de diminuer le volume mammaire, de corriger une éventuelle asymétrie et de corriger la ptose associée.

Elles s’adressent à des patientes souffrant d’hypertrophie mammaire soit à la fin de la puberté soit au décours des grossesses.

Ces hypertrophies sont souvent responsables de douleurs dorsales ou cervicales.

Elles constituent un gène pour s’habiller ou pour la pratique d’une activité physique.

RÉDUCTION MAMMAIRES : CONSULTATION PRÉ-OPÉRATOIRE

Le but de cette de consultation sera de préciser les motivations de la patiente.
L’interrogatoire recherchera d ‘éventuelles contre indications médicales ou chirurgicales.
L’examen appréciera l’état de la peau, la forme et la taille des aréoles, le degré de la ptose, une éventuelle asymétrie.
On mesurera la base d’implantation et la distance entre la clavicule et l’aréole.
Le bilan sera complété par une échographie et une mammographie pré opératoire.
Un devis détaillé ainsi qu’un consentement éclairer sont remis à la patiente.

RÉDUCTION MAMMAIRES: L’INTERVENTION

Hypertrophie Mammaires Dr BenzakenEn salle d’intervention des photos sont prises et des tracés sont réalisés la patiente étant en position debout.

L’intervention a lieu sous anesthésie générale sur une patiente en position assise. Elle dure entre deux et trois heures selon l’importance de l’hypertrophie.

Les cicatrices ont en général la forme d’une ancre de marine. La première entoure l’aréole qui est souvent réduite. Les autres cicatrices sont dans le sillon sous mammaire et une entre l’aréole et le sillon.

Le but de l’intervention étant de retirer la glande et la peau en excès et de repositionner l’aréole à la bonne place.

RÉDUCTION MAMMAIRES LES SUITES OPÉRATOIRES ET PRISE EN CHARGE

Le pansement est refait le lendemain .Les drains sont retirés.
En cas de suites simples la sortie peut avoir lieu le lendemain de l’intervention.
Les complications sont possibles : hématome, infection, problèmes cicatriciels.
Il existe une complication rare mais redoutée, la nécrose aréolaire.
Un soutien gorge de contention sera à conserver pendant un mois.
Le sein prendra sa forme au fil des semaines et la cicatrisation sera définitive à un an.

Pise en Charge

Si le volume de glande à retirer est supérieur à 300 grammes par sein, l’intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale.
Dans les autres cas il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique non prise en charge.