La  Rhinoplastie ou chirurgie du nez vise à modifier l’aspect esthétique d’un nez tout en lui gardant sa fonctionnalité.
Chez la femme la demande est le plus souvent purement esthétique à la différence de chez l’homme où les rhinoplasties sont souvent post traumatiques.
Le nez étant au centre du visage c’est donc lui qui accroche le regard en premier.

Les « anomalies » esthétiques d’un nez peuvent être de plusieurs ordres.
Il peut s’agir d’une bosse, d’un nez trop long, d’un nez dévié, d’une pointe ronde, etc.

La rhinoplastie aura pour but de corriger ces défauts pour aboutir à un nez le plus naturel possible s’intégrant harmonieusement avec le reste du visage.

RHINOPLASTIE CONSULTATION AVANT L’OPÉRATION

L’intervention a lieu en clinique, au bloc opératoire sous anesthésie générale le plus souvent.
La consultation anesthésique pré opératoire étant obligatoire.

Il existe différentes techniques de rhinoplasties : les rhinoplasties par voie ouverte et celles par voie fermée.
Dans les rhinoplasties « ouvertes », on pratique une petite incision sur la columelle et on expose complètement le nez pendant l’intervention.
Dans les « voies fermées » toutes les cicatrices sont dissimulées à l’intérieur du nez.

Le choix de la technique dépend essentiellement du type d’anomalies et de leurs importances.
L’intervention comporte plusieurs temps opératoires : temps de pointe, traitement de la bosse, correction d’une éventuelle déviation de cloison.
La durée d’intervention est d’environ 2 heures. A la fin de l’intervention un plâtre est appliqué qui devra être conservé huit jours.

La durée d’hospitalisation est en général de 24 heures.

RHINOPLASTIE L’INTERVENTION

Chirurgie du nez Dr BenzakenLa première consultation est capitale. Elle permet d’écouter les doléances de la patiente ce qu’elle reproche à son nez .On pourra répondre le mieux à sa demande que si on comprend parfaitement cette demande.

Un interrogatoire complet est nécessaire afin de connaître les motivations, l’ancienneté de la gène, le type de nez souhaité.

Il est important d’écarter d’emblée toutes les demandes injustifiées, irréelles, fantaisistes. Il est par ailleurs capital de savoir détecter des anomalies psychologiques (dysmorphophobie) sources de mécontentement post opératoire.

Le reste de l’interrogatoire recherchera les antécédents médico chirurgicaux et les éventuelles contre indications opératoires.

Lors de l’examen clinique on appréciera la qualité de la peau, la tonicité du cartilage.

Chez la femme la peau est souvent plus fine, les cartilages sont moins « toniques »rendant le soutien du nez plus fragile.
L’os est également plus fin, plus fragile rendant les ostéotomies plus délicates.

On terminera par l’examen endo nasal à la recherche d’une gène à la ventilation (déviation de la cloison, hypertrophie des cornets).

A l‘issue de cette première consultation des documents sont remis (devis, consentement, éventuelle entente préalable si une prise en charge est possible).
Après une période de réflexion le patient sera revu pour une deuxième consultation pendant laquelle sera exposée le déroulement prévisible de l’intervention, ses modalités, ses risques et les suites post opératoires.

La patiente est prévenue du risque de retouche éventuelle un an après l’intervention.
Si l’intervention est confirmée, des photos seront prises.
La rhinoplastie peut parfois être associée à un autre geste (génioplastie).

RHINOPLASTIE LES SUITES OPÉRATOIRES

Quand le plâtre est retiré au huitième jour l’aspect du nez n’est pas l’aspect définitif.
Celui ci va passer par différents stades (œdème, rougeur,) au cours des mois suivants l’intervention.
Les ecchymoses autour des yeux sont fréquentes et mettent une quinzaine de jours pour s‘éliminer.
L’aspect définitif est obtenu à un an et l’on peut alors faire le bilan de la Rhinoplastie et envisager des retouches si elles sont nécessaires.