Les motivations de consultation pour un lifting chez l’homme sont les mêmes que chez la femmes bien que la fréquence soit beaucoup plus rare.
Les effets du vieillissement au niveau du visage apparaissent dès la quarantaine.

La peau perd sa tonicité, les muscles se relachent, des amas graisseux se forment, des rides apparaissent.
Si l’on peut agir efficacement au début grâce aux injections (Botox, Acide hyaluronique) vient le moment où seule une intervention chirurgicale peut améliorer ces signes du vieillissement.

Ceux ci peuvent être majorés par une exposition solaire abusive, un tabagisme.

On distingue plusieurs types de Lifting.

LIFTING CERVICO FACIAL CHEZ L’HOMME

C’est le lifting le plus pratiqué. Son but est de remettre en tension le cou, éliminer les bajoues, atténuer les sillons naso géniens.
Le lifting va redonner au visage son ovale, perdu au cours du vieillissement.
Il est capital que le résultat du lifting soit le plus naturelle possible .Il n’est pas admissible aujourd’hui d’obtenir un aspect de visage figé, sans expression ni mobilité.

LA CONSULTATION PRÉ-OPÉRATOIRE

Comme pour toute intervention l’interrogatoire est primordial.
Il déterminera les motivations du patient ses antécédents, un tabagisme, des problèmes psychologiques tel qu’un état dépressif.
L’examen est capital. Il appréciera la tonicité de la peau, l’importance du relachement, l’existence de bajoues, l’état du cuir chevelu et surtout l’existence ou non d’une calvitie.
En effet en cas de calvitie l’intervention est contre indiquée, les cicatrices ne pouvant être dissimulées dans les cheveux.
A l’issue de la consultation des documents sont remis (consentement eclairé, devis détaillé)
Un rendez vous chez l’anesthésiste est programmé quelques jours avant la date opératoire.

LIFTING CERVICO FACIAL  CHEZ L’HOMME L’INTERVENTION

Celle ci a lieu au bloc opératoire.
Un shampoing devra être réalisé la veille et le matin de l’intervention.
Des photos sont prises et des dessins sont effectués en position assise.
L’intervention a lieu le plus souvent sous anesthésie génerale, mais une anesthésie locale potentialisée est également possible.

La durée de l’intervention est de 2 à 4 heures en fonction de l’importance des lésions à corriger.
Les cicatrices sont situées devant et derrière l’oreille ainsi que dans les cheveux afin d’être le moins visibles possible. Chez l’homme les cicatrices devant l’oreille seront décalées de façon à éviter que les poils de la patte se retrouvent au contact immédiat de l’oreille.

La peau est ensuite décollée et les muscles sont retendus.
Sans ce travail sur les muscles le résultat a toutes les chances d’être de courte durée.
La peau en excès est retirée et les cicatrices sont réalisées SANS AUCUNE TENSION.
L’utilisation de drains qui éliminent le sang est variable selon les chirurgiens. Personnellement j’en mets systématiquement.

LES SUITES

Un pansement compressif est posé au bloc, il sera changé le lendemain de l’intervention et retiré le surlendemain avant la sortie.
L’application de pacs de glace est préconisée dans les jours suivants afin de limiter l’oedème post opératoire.
Les agrafes du cuir chevelu sont retirées au dixième jour.
Les ecchymoses peuvent durer 1 à 2 semaines.
Progressivement le visage va retrouver sa souplesse.

Les complications
Même si elles sont exceptionnelles les complications sont possibles :

  • Œdème résiduel
  • Hématomes
  • Cicatrices hypertrophiques
  • zones d’alopécie
  • Nécroses cutanées.

L’ensemble des complications vous sera détaillé dans le consentement éclairé qui vous sera remis.

DIFFÉRENTS TYPES DE LIFTING
LE LIFTING TEMPORAL

Il consiste à mettre en tension la région temporale, celle située au dessus et en dehors de l’œil.
Cette intervention a pour but de relever la queue du sourcil et de retendre la région de la patte d’oie.
L’incision se situe dans le cuir chevelu et l’intervention peut se faire par voie endoscopique, en introduisant des optiques par une courte cicatrice.

LE LIFTING FRONTAL

L’intervention sui consiste à retendre la région frontale est devenue exceptionnelle depuis le développement du botox.

LE LIFTING SOUS PALPEBRAL

Le but de cette intervention est de remettre en tension la région sous orbitaire au cours d’une blépharoplastie inférieure.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Aucun vote
Loading...